Statut actuel
Non-inscrit
Tarif
Gratuit
Journée de la recherche

4e édition

La santé pour tous : usagers, soignants, organisations 

11 JUIN 2021

MODE VIRTUEL

SONDAGE DE SATISFACTION ET ATTESTATION DE PARTICIPATION

Le Centre de recherche en médecine psychosociale (CRMP) vous convie à la Journée de la recherche du CISSS de l’Outaouais.

La Journée de la recherche est un événement visant la mise en valeur, la dissémination, l’échange d’idées et la diffusion des résultats de recherche que nous considérons comme essentiels pour parvenir à
« La santé pour tous », le but du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais.

Le Centre de recherche en médecine psychosociale (CRMP)

Le CRMP a pour ambition d’offrir un milieu de recherche interdisciplinaire et intersectoriel en médecine psychosociale.  Les travaux visent l’avancement des connaissances et leur mise à contribution pour favoriser l’amélioration continue ainsi que faciliter l’implantation de pratiques cliniques et de gestion innovantes. Le tout, en faveur de l’approche biopsychosociale et centrée sur le patient. 

PRATIQUES INNOVANTES ET PROCESSUS DE CHANGEMENT

Favoriser le développement des pratiques innovantes et efficaces,  les implanter systématiquement dans les milieux cliniques et les diffuser à grande échelle.

.
.

EXPÉRIENCE ET AUTOGESTION DE LA MALADIE

Favoriser le développement des connaissances sur les variables psychosociales impliquées dans la façon dont les patients et leurs proches se représentent et vivent la maladie, ainsi que les avantages et écueils à leur implication active dans leur trajectoire de soins.

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE DES RESSOURCES SOIGNANTES

Soutenir la recherche sur les professionnels engagés dans le réseau de la santé et les facteurs qui impactent sur leur santé et leur mieux-être et, indirectement, celui des patients qu’ils soignent.
.

Félicitations aux gagnantes du concours d’affiches scientifiques !

Axe 1 : Josiane Paradis

VARIABILITÉ DE LA FRÉQUENCE CARDIAQUE ET ANXIÉTÉ : IMPACT D’UNE THÉRAPIE COGNITIVO-COMPORTEMENTALE

Axe 2 : Valérie Laviolette

LA PROPENSION AU VIOL ET SA RELATION AUX COMPORTEMENTS SEXUELS À RISQUE ET COERCITIFS : UNE ÉTUDE COMPARATIVE DES GENRES

Axe 3 : Isabelle Landry

LA RELATION INFIRMIÈRE-FAMILLE EN CONTEXTE DE NAISSANCE : UNE MÉTASYNTHÈSE QUALITATIVE

Affiches scientifiques

Les plus récents travaux
de recherche des étudiants
et chercheurs

HORAIRE DE LA JOURNÉE

OUVERTURE DE LA JOURNÉE

SE CONNECTER À L’OUVERTURE DE LA JOURNÉE

}

8h30

}

8h45

}

9h00

Mot de bienvenue

Par France Dumont, présidente-directrice générale adjointe
Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais

Discours d’ouverture

Par Murielle Laberge, rectrice
Université du Québec en Outaouais

L’ANXIÉTÉ EN 2021 SELON UNE PERSPECTIVE DE MÉDECINE PSYCHOSOCIALE

Par Stéphane Bouchard
Université du Québec en Outaouais

Télécharger la documentation PDF

SYMPOSIUMS A – 10h30 à 12h00

Choisissez un symposium parmi les trois options présentées ci-dessous.
Note : Il ne vous sera pas possible d’accéder aux deux symposiums non sélectionnés à la suite de votre inscription.

w

AXE 1

Pratiques innovantes et processus de changement

Plus de détails

Télécharger la présentation complète de ce symposium.

SE CONNECTER AU SYMPOSIUM A (AVANT-MIDI)

Santé numérique – Innover pour mieux soigner

Système pour l’évolution des connaissances en médecine : Une trousse d’outils pour une pratique augmentée

Sylvain Croteau, Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais
Véronique Nabelsi, Université du Québec en Outaouais

Les avancées rapides dans le domaine de santé font en sorte qu’il peut être difficile pour les médecins de maintenir à jour leurs connaissances. Présentement en médecine, il existe des lacunes quant à l’application des connaissances en pratique clinique. En fait, les meilleures données probantes et les pratiques exemplaires, promues par les institutions et organisations savantes ne sont pas toujours utilisées et certains patients ne reçoivent pas les traitements les plus appropriés. Le défi pour le système de santé est d’aider les médecins à bien mettre en place ces pratiques exemplaires. 

SEKMED (système pour l’évolution des connaissances en médecine) est en mesure de favoriser la création, l’accès et l’application des recommandations médicales, de protocoles et règles de soins, de pratiques exemplaires, et permettre une réelle application des connaissances pour une pratique augmentée.

Notre étude consiste à travers SEKMED de promouvoir, de diffuser, d’informer les bonnes pratiques et le bon usage des soins auprès des médecins dans le but d’améliorer la qualité des soins. Les résultats montrent une augmentation du taux de pénétration des 66 recommandations médicales issues de Choisir avec Soin, l’INESSS (Institut national d’excellence en santé et services sociaux) et du CISSSO démontrant ainsi leurs pertinences cliniques, leurs applicabilités et leurs mises en œuvre dans la pratique clinique avec SEKMED. Les résultats démontrent également que SEKMED améliore leurs pratiques par la mise en œuvre des meilleures données probantes par les recommandations médicales. 

Professionnels branchés pour une pratique augmentée - Contribution d'une communauté de pratique virtuelle à l'optimisation de la trajectoire de soins et services gériatriques

Marie Chantal Leclerc, Université du Québec en Outaouais

Le vieillissement démographique ainsi que la gestion de maladies chroniques forcent à la mise en œuvre de multiples changements du réseau de la santé et des services sociaux où l’application des meilleures données probantes est essentielle. Or, les enjeux entourant le transfert et l’application de connaissances persistent compromettant ainsi la qualité des soins et services. À cet effet, un intérêt est porté à la dynamique des professionnels d’une communauté de pratique virtuelle gériatrique, appuyée par une plateforme wiki évoluée nommée SEKMED, et à sa contribution à l’optimisation de la trajectoire de soins et services. SEKMED permet la création, le partage et la révision de ressources basées sur les meilleures données probantes. Celles-ci s’intègrent au processus clinique du professionnel et permettent la documentation clinique informatisée. Un moteur de recherche ontologique propose aux professionnels des ressources associées aux expressions transcrites appuyant ainsi l’apprentissage continu.

Une étude de cas multiples juxtapose la perspective des professionnels, des gestionnaires gériatriques et des acteurs clés en gestion de la qualité face à la mise en œuvre des meilleures données probantes par la communauté de pratique appuyée par SEKMED. Les résultats démontrent que la dynamique de la communauté de pratique facilite l’application des meilleures données probantes et rehausse les interactions entre les professionnels. Cette pratique clinique augmentée rend le professionnel plus confiant, apte à assumer son plein rôle et davantage réflexif. Enfin, une optimisation qualitative du temps, de la qualité et des coûts de la trajectoire de soins et de services gériatriques est observable.

Atlas Télésanté d’Akinox transforme la coordination des corridors de services pour la chirurgie thoracique en intégrant le parcours des patients

Véronique Nabelsi, Université du Québec en Outaouais
Élodie Cornier, Bureau des Partenariats du Centre Universitaire de Santé McGill
J
ustine Plantade,
Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais

La coordination des corridors interétablissements est complexe pour certains soins et services de santé spécialisés. Les transitions du patient d’un établissement à un autre constituent des moments précis dans leur parcours où la continuité risque d’être compromise si la coordination des soins et services fait défaut. Le cas de la trajectoire de soins et services oncologique et non oncologique en chirurgie thoracique représente un exemple concret où le centre de référence (CUSM) et le centre affilié (CISSSO) doivent collaborer dans une série d’activités cliniques et administratives pour offrir aux patients une expérience de soins sans heurts. En fait, le CUSM réalise par an plus de 200 procédures chirurgicales thoraciques pour les patients du CISSSO.

La trajectoire comprend la référence vers le spécialiste, la gestion préopératoire, la chirurgie et les suivis postopératoires.  Nous avons développé une plateforme adaptée à la trajectoire de soins et services en chirurgie thoracique qui permet d’avoir des données partagées entre les deux établissements et entre les prestataires, et au sein des équipes cliniques. La plateforme Atlas Télémed d’Akinox, un outil technologique intégrateur, implanté en janvier 2021, est axée sur la collaboration et le travail d’équipe, soutenant une planification et une gestion des corridors de services, des utilisateurs et des demandes de service clinique, et favorisant un suivi du parcours des patients. Cette présentation partage notre histoire à succès du déploiement de la solution numérique au service des patients. 

w

AXE 2

Expérience et autogestion de la maladie

Plus de détails

Télécharger la présentation complète de ce symposium.

SE CONNECTER AU SYMPOSIUM B (AVANT-MIDI)

L’activité physique : un outil de choix pour promouvoir la santé des personnes vivant avec une problématique de santé

 

Fatigue et cancer : intérêt de l'activité physique

Michel Pavic, Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke et Université de Sherbrooke 

L'activité physique, une intervention pour les personnes aux prises avec un trouble de santé mentale: pourquoi et comment ?

Paquito Bernard, Université du Québec à Montréal et Institut universitaire en santé mentale de Montréal

La présentation aura pour objectif de dresser l’état des connaissances sur le niveau de preuve des effets d’interventions d’activité physique dans le but d’améliorer la santé mentale d’adultes aux prises avec un trouble diagnostic de trouble de l’humeur, trouble anxieux, trouble psychotique ou trouble de l’usage de substance. L’orateur abordera aussi les modalités d’intervention et de programmation de l’activité physique les plus efficaces. Enfin, il présentera un modèle d’intervention et de promotion de l’activité physique pour les cliniciens.

L’approche intersectorielle pour promouvoir l’activité physique des populations cliniques sur le territoire d'un CISSS

Grégory Moullec, École de santé publique de l’Université de Montréal et Centre de recherche du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal

w

AXE 3

Santé et mieux-être des ressources soignantes

Plus de détails

Télécharger la présentation complète de ce symposium.

SE CONNECTER AU SYMPOSIUM C (AVANT-MIDI)

Le fonctionnement optimal en emploi chez les soignants : quelques repères sur ses conditions d’influence et leurs effets sur la santé

Le présentéisme et ses effets sur la santé et le mieux-être des soignants : mieux comprendre l’apport des facteurs individuels et organisationnels

Martin Lauzier, Université du Québec en Outaouais et Institut du savoir Montfort

Le présentéisme caractérise le comportement de la personne qui choisit de venir travailler malgré le fait qu’elle soit malade. Les travaux menés sur la question depuis les quinze dernières années ont permis d’accroître notre compréhension des conditions susceptibles d’influencer le choix que pose une personne de venir travailler, et ce, même si son état de santé suggère plutôt le contraire. Ces travaux ont aussi permis de mettre en relief les effets d’une telle présence au travail sur la santé physique et psychologique des employés, ainsi que celle de l’organisation dans son ensemble.

S’adressant aussi bien aux employés, professionnels de la santé, gestionnaires ou dirigeants, cette conférence se découpe en trois temps qui visent tous à mieux renseigner les personnes présentes au sujet du présentéisme. Elle définira d’abord ce qu’est le présentéisme en abordant ses différentes formes (volontaire vs involontaire). Elle présentera ensuite les résultats d’une étude réalisée auprès d’une clinique de santé. Enfin, elle discutera des coûts que peut représenter le présentéisme pour une organisation ou un établissement de santé. 

État de la qualité de vie au travail pour des cadres infirmiers œuvrant dans les organisations de la santé : des résultats prometteurs d’une vaste étude mixte québécoise

Sylvain Brousseau, Université du Québec en Outaouais

Le travail quotidien des cadres infirmiers (CI) s’avère d’une grande importance dans les établissements de santé. Ces derniers agissent également à titre de porte-parole du personnel soignant auprès des décideurs. Dans un contexte de rareté des ressources en gestion des soins, une attention particulière doit être portée à la qualité de vie au travail (QVT) de ces professionnels de la santé. Divisée en deux phases, cette recherche mixte séquentielle exploratoire avait pour objectif général d’explorer la qualité de vie au travail chez les cadres infirmiers et les facteurs qui sont susceptibles de l’influencer.

S’appuyant sur la perspective humaniste du caring de Watson, la méthode descriptive phénoménologique a été utilisée pour explorer l’expérience de la QVT chez 14 CI œuvrant en Centre hospitalier affilié (phase I); et par la suite à identifier et mesurer à l’aide d’une enquête quantitative (questionnaire développé par les données qualitatives), les facteurs qui influencent la QVT des CI (n=291) travaillant dans divers établissements publics de santé (phase II) et déterminer si les caractéristiques sociodémographiques influencent le choix des facteurs de la QVT.

Les résultats prometteurs qui se dégagent du volet qualitatif et quantitatif montrent que les habiletés et compétences politiques, les pratiques humanistes en gestion, le développement d’un programme structuré de mentorat-coaching et l’accompagnement personnalisé des novices en gestion contribuent à une qualité de vie décentre au travail. Quelques recommandations seront présentées à partir des résultats issus de l’étude mixte.

Transition, intégration et rétention des infirmières 0-5 ans au CISSS de l’Outaouais : qu’en est-il ?

Isabelle St-Pierre, Université du Québec en Outaouais
Evy Nazon, Université du Québec en Outaouais

La transition, l’intégration et la rétention des infirmières nouvellement graduées (ING) ont fait l’objet de multiples travaux tant au Québec que mondialement. On entend par ING les infirmières qui ont complété un programme de formation en sciences infirmières, mais qui n’ont pas pratiqué la profession dans le passé.

Dans la région de l’Outaouais, la rétention des ING est aussi un enjeu. Selon un sondage réalisé en 2014-2015, la relève infirmière en Outaouais représentait seulement 3% du nombre total d’infirmières (n=1321), comparativement à d’autres régions comme Montréal où elle situe à environ 28%. De plus, les conditions de travail et la proximité des milieux de soins de la région d’Ottawa accentuent l’insatisfaction, la motivation et la productivité des ING travaillant en Outaouais. Cette étude tient à explorer les facteurs contribuant à favoriser la transition et l’intégration des infirmières nouvellement graduées de 0-5 ans et leur rétention dans les sept hôpitaux du CISSS de l’Outaouais.

Cette étude qualitative à cas multiples inclut cinq cohortes d’ING embauchées au CISSS de l’Outaouais depuis la fusion en 2015-2016. Elle est guidée par la théorie du choc de la transition de Boychuk Duchscher (2008) et une adaptation du Cadre conceptuel pour l’intégration et la rétention des infirmières formées à l’étranger de St-Pierre et al. (2015). Les résultats préliminaires et les retombées possibles à ce projet seront discutés selon leurs implications pour les patients, le personnel infirmier que de l’organisation. 

Dîner – 12h00 à 13h00

SYMPOSIUMS B – 13h10 à 14h40

Choisissez un symposium parmi les trois options présentées ci-dessous.
Note : Il ne vous sera pas possible d’accéder aux deux symposiums non sélectionnés à la suite de votre inscription.

w

AXE 1

Pratiques innovantes et processus de changement

Plus de détails

Télécharger la présentation complète de ce symposium.

SE CONNECTER AU SYMPOSIUM A (APRÈS-MIDI)

Le développement de compétences en supervision clinique : processus d’intérêt, meilleures pratiques et défis pour la formation professionnelle

Meilleures pratiques dans l’exercice de la supervision clinique : suggestions pour le développement professionnel des superviseurs et l’encadrement optimal des supervisés

Julie Gosselin, Université du Québec en Outaouais 

Le modèle d’apprentissage de la supervision dans les professions d’aide a été largement utilisé depuis l’époque grecque antique. La supervision est une partie très importante de notre modèle de formation puisque nos étudiants consacrent, en moyenne, environ un tiers de leur formation clinique à la supervision pendant leur doctorat. En tant que telle, la compétence en matière de supervision clinique devrait être une préoccupation primordiale pour les superviseurs actuels et futurs. Les travaux menés sur la question depuis les quinze dernières années ont permis d’accroître notre compréhension des mécanismes, outils et processus qui ont un impact sur la qualité de la supervision offerte et reçue.

Ces travaux ont aussi permis de mettre en relief les défis liés à son exercice et pour la formation professionnelle offerte dans ce domaine. S’adressant aussi bien aux supervisés, aux superviseurs, ou aux superviseurs en formation, cette conférence se découpe en trois temps qui visent tous à mieux renseigner les personnes présentes au sujet des meilleures pratiques en supervision clinique. Elle présentera les principes pour ancrer la supervision clinique dans un processus développemental collégial et efficace. Elle présentera ensuite des outils utiles à son exercice au quotidien. Enfin, elle discutera des défis liés à la recherche dans ce domaine et des questions qui demeurent à explorer. 

La préparation au rôle de supervision et ses effets sur les supervisions subséquentes

Marie-Pier Vandette, Université d’Ottawa

La supervision clinique occupe une place centrale permettant de transmettre les connaissances et de fidèlement offrir des interventions aux clients (Falender et Shafranske, 2008; Holloway et Neufeldt, 1995). Toutefois, il reste que la nature de cette compétence dans le processus de formation clinique demeure toujours non structurée et avec peu de directives pour la mise en œuvre efficace de celle-ci (Holt et al., 2015; Russell & Petrie, 1994). Cela étant dit, environ 20% des superviseurs ont reçu une formation formelle en tant que superviseurs (Gazzola et al., 2013; Peake et al., 2002) alors que la plupart utilisent leurs propres expériences de supervision afin de déterminer ce qu’ils souhaitent offrir aux supervisés au sein de leur supervision courante (voir aussi Campbell, 2006; Hadjistavropoulos et al., 2010; Peake et al 2002).

Cette présentation discutera de la façon dont les superviseurs en formation et les superviseurs-mentors de notre étude réalisée auprès d’un centre universitaire de formation clinique se sont préparés pour leur rôle de superviseur, s’ils se sentaient prêts lors du premier cas assigné et ce qui a changé dans leur offre de supervision à la suite de celui-ci et ce qui est resté similaire.

Enjeux de supervision clinique dans un milieu d’enseignement bilingue : analyse du discours de stagiaires, internes et superviseurs cliniques en contexte de formation pratique en psychologie clinique

François Giasson, Université du Québec en Outaouais
Anthony Proulx, Université du Québec en Outaouais 

La réalité de la supervision clinique en contexte de formation pratique en psychologie en milieu officiellement bilingue a très peu été étudiée. Le peu d’études relevées portent sur des expériences de formation américaines dans le sud des États-Unis (milieu anglais/espagnol). Une étude récente effectuée au Centre de recherche et des services psychologiques (CRSP) de l’Université d’Ottawa (une université officiellement bilingue) auprès de stagiaires, d’internes et de superviseurs a mis en lumière des indicateurs de développement des compétences en supervision clinique (Vandette, 2019). 

Dans le présent projet de recherche, qui consistera en une analyse secondaire de la portion qualitative de l’étude, nous examinerons les différences et les particularités en lien avec la langue utilisée dans l’expérience de formation en supervision clinique) en fonction du groupe de participants (stagiaire, interne ou superviseur) au moyen d’une analyse du discours de ces derniers. Nous porterons une attention particulière aux défis potentiels en lien avec l’arrimage linguistique de l’expérience de supervision des différents groupes de participants, dans un contexte d’étude officiellement bilingue. 

w

AXE 2

Expérience et autogestion de la maladie

Plus de détails

Télécharger la présentation complète de ce symposium.

SE CONNECTER AU SYMPOSIUM B (APRÈS-MIDI)

Attachement, traumatisme et empathie en contexte de soins:
Regard sur l’expérience des usagers

L’amour est une affaire du cœur : Les liens entre la qualité de l’attachement au sein du couple et la santé cardiaque

Paul Greenman, Université du Québec en Outaouais et Institut du savoir Montfort

Cette présentation portera sur les données issues d’une étude de la qualité de l’attachement conjugal des patients à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa. Nous examinerons les liens entre le niveau de sécurité et la qualité de la connexion émotionnelle au sein de la relation de couple, et des indices de santé cardiovasculaire tels le taux de cholestérol, le tabagisme et l’exercice physique.

Nous discuterons des résultats dans un contexte de soins de santé de première ligne, avec des pistes d’intervention pour les professionnel(le)s de la santé.

Mon passé déborde : les effets des traumatismes subis à l'enfance sur l'état de santé des patients avec multimorbidité

Mélanie Joanisse, Hôpital Montfort et Institut du Savoir Montfort

Lors de cette conférence, la notion de traumatisme et de leur importante prévalence chez nos patients ayant des multimorbidités sera discutée. Une discussion sera entâmée sur la façon dont ce type d’expérience module le cerveau, le système immunitaire, les comportements (par ex., instabilité, comportements autodestructeurs, difficultés de prise en charge) et les relations (avec entourage et professionnel de la santé).

Pour terminer, il y aura présentation de cas typiques souvent étiquetés de patients « difficiles » ou « résistants », suivie d’une discussion par rapport à la façon dont l’approche centrée sur les traumatismes subis peut nous permettre de comprendre autrement ces réactions.

La relation entre l’empathie offerte par le médecin traitant et la détresse psychologique des personnes souffrant de douleur chronique

Andrea Too, Université du Québec en Outaouais et Laboratoire d’études sur la douleur et la santé
Stéphanie Cormier, Université du Québec en Outaouais et Laboratoire d’études sur la douleur et la santé

La douleur est un phénomène qui recèle une dimension sociale incontestable. Notamment, des recherches suggèrent que le regard que posent les gens sur les individus aux prises avec une douleur chronique a des répercussions considérables sur ces derniers. Les écrits scientifiques soulignent également les bienfaits des soins centrés sur le patient, une approche qui préconise la communication empathique. Or, un nombre restreint d’études s’est penché sur cette forme de communication et sur ses répercussions dans le contexte de la douleur chronique.

Cette conférence permettra de faire le point sur les connaissances en lien à la relation soignant-soigné dans le domaine de la douleur chronique et présentera les résultats d’une étude portant sur la relation entre l’empathie perçue chez le médecin et la détresse psychologique rapportée par des individus aux prises avec cette condition. Les retombées de ces connaissances seront abordées afin de sensibiliser et d’outiller les gens qui interviennent auprès de cette population.

w

AXE 3

Santé et mieux-être des ressources soignantes

Plus de détails

Télécharger la présentation complète de ce symposium.

SE CONNECTER AU SYMPOSIUM C (APRÈS-MIDI)

Le fonctionnement optimal en emploi chez les soignants : quelques pistes d’intervention pouvant faciliter son amélioration et son maintien

Favoriser les attitudes et comportements prosociaux chez les professionnels de la santé par la mise en place d’une culture centrée sur l’apprentissage

Carole-Anne Camiot, Université du Québec en Outaouais
Martin Lauzier,
Université du Québec en Outaouais et Institut du savoir Montfort

Une culture d’apprentissage (CA) est l’un des principaux moyens par lesquels une organisation peut influencer les attitudes et les comportements de ses membres. Cependant, la façon dont ses influences opèrent n’est pas encore claire. Cette recherche vise à étudier le rôle du capital psychologique (CP) en tant que mécanisme explicatif de la relation unissant la CA à certaines retombées positives pour l’organisation (c.-à-d. réduction de l’intention de quitter, accroissement de l’engagement affectif et de la performance dans la tâche). 

Des employés d’un hôpital canadien ont répondu à un questionnaire en ligne qui traitait des différentes variables à l’étude. Cette étude suggère que la CA est positivement liée au CP, à l’engagement affectif et à la performance dans la tâche, mais négativement liée à l’intention de quitter. Les résultats confirment aussi le rôle médiateur du CP. Un effet de médiation partielle a été constaté pour la relation entre la CA et l’engagement affectif et des médiations complètes ont été trouvées pour la relation avec l’intention de quitter et la performance dans la tâche.

Cette recherche soutient qu’il est possible, dans un contexte où il y a une CA, de prévenir le roulement de personnel, un faible niveau d’engagement et de performance. Cette étude permet aussi de mieux comprendre le rôle du CP dans un environnement d’apprentissage et ses effets sur les attitudes et les comportements des employés. 

Une intelligence artificielle pour réduire le stress numérique à l’hôpital : design participatif avec des professionnels de la santé

Sylvie Grosjean, Université d’Ottawa

Les hôpitaux sont des organisations où les technologies sont omniprésentes et les professionnels vivent ce que l’on nomme un stress numérique; conséquence de différentes formes de surcharges dites informationnelle, cognitive et communicationnelle auxquelles ils sont confrontés quotidiennement.

Le but de cette communication est de présenter une recherche dont l’objectif était de concevoir une solution technologique supportant les professionnels de la santé dans la gestion quotidienne de ce stress numérique. Pour ce faire, nous avons mis en œuvre une approche méthodologique qui intègre les principes et méthodes du design participatif reposant sur la mise en place d’un espace de collaboration au centre duquel la communication entre les soignants, les concepteurs et les chercheurs en constituent l’élément incontournable.

En suivant les différentes étapes du projet, nous examinerons l’engagement des professionnels dans la production d’une analyse de leur activité clinique et de leurs pratiques informationnelles. Nous montrerons comment la co-production d’une analyse au cours d’ateliers participatifs a contribué au développement d’une technologie (intégrant une IA) visant à réduire les différentes formes de surcharge qu’ils doivent quotidiennement gérer. Pour conclure, nous discuterons de l’importance de prendre en compte des « savoirs pratiques » dans la conception d’innovations technologiques en santé.  

Collaboration interprofessionnelle en temps régulier et lors de projets : distinctions et défis

François Durand, Université d’Ottawa et Institut du savoir Montfort

La recherche et l’expérience terrain convergent pour dire que les organisations de la santé sont en changements quasi constants. Les travailleurs de la santé sont appelés à mettre l’épaule à la roue et participer activement aux projets de changement. Or, collaborer à des projets de changement diffère de la collaboration nécessaire à la livraison de soins. Dans le travail de livraison de soins, la collaboration interprofessionnelle requiert de différents intervenants de coordonner leurs efforts et la prise de décision afin d’offrir des soins optimaux aux patients.

Les défis concernent l’identification des actions à poser et les moments opportuns où les poser. En situation de projet, la collaboration interprofessionnelle est caractérisée par des rôles nouveaux qui ne sont pas nécessairement alignés sur les rôles professionnels. Une équipe interprofessionnelle qui passe de son travail régulier à celui de projet doit pouvoir ajuster sa manière de s’autogérer.  Les défis sont surtout de l’ordre de la planification et des aspects interpersonnels. Aussi, la notion au temps change. Alors que le travail de livraison des soins s’effectue de manière continue, le travail de projet est temporaire.

Ces différents défis requièrent des équipes une adaptation singulière adaptée au contexte. Des pistes pratiques provenant des nombreux travaux sur la gestion de projet de changement, des écrits scientifiques du monde de la gestion de projet et de la psychologie du travail et des organisations seront proposées afin d’aider les équipes à relever ces défis.

CLÔTURE DE LA JOURNÉE

SE CONNECTER À LA CLÔTURE DE LA JOURNÉE

}

15h00

}

16h00

}

16h15

Douleur chronique: enjeux cliniques et avenues thérapeutiques

Dr Marc Martel
Université McGill

Remise des prix

Par Jean Pigeon, directeur général
Fondation Santé Gatineau

Mot de la fin et remerciements

Par Martine Potvin, directrice de l’enseignement, des relations universitaires et de la recherche
Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais

Télécharger la documentation PDF

ANIMÉe PAR

MONIQUE SÉGUIN

Professeure au Département de psychoéducation et de psychologie de l’UQO, chercheure régulière du Centre de recherche du CISSS de l’Outaouais et membre du CA du CISSS de l’Outaouais