Module 6: TCC du trouble obsessif-compulsif

Durée : 3 h 30

134,75$

En rupture d'inventaire

Description

Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) touche environ 2 % de la population adulte, mais est souvent considéré comme un problème difficile à traiter. Caractérisé par des pensées intrusives récurrentes et des comportements ritualisés, ce trouble inflige un niveau considérable de détresse aux gens qui en souffrent. Hormis la pharmacothérapie, dont l’efficacité laisse souvent à désirer, l’alternative documentée par les données probantes s’avère être la thérapie cognitive-comportementale (TCC). Cette forme de thérapie nécessite des adaptations pour chaque trouble auquel on l’applique, notamment ici pour le rôle de la responsabilité, du doute et de l’exposition en imagination. L’exposition in vivo s’avère efficace, mais nécessite un bon diagnostic différentiel et une conceptualisation nuancée de chaque cas.

Les psychologues et intervenants doivent connaître les ingrédients et nuances spécifiques au TOC afin que l’application de la TCC soit efficace. Il faut donc bien clarifier les facteurs contribuant au maintien du TOC, savoir éviter certains pièges en restructuration cognitive, et ne pas hésiter à être créatif pour l’exposition in vivo et en imagination. La thérapie se doit de découler d’un diagnostic différentiel efficace et d’une conceptualisation de cas nuancée. Les troubles du spectre du TOC nécessitent d’être introduits afin de situer le TOC dans une vision plus globale.

Le contenu a été élaboré avant la publication du DSM-5 et contient désormais une mise à jour. Par conséquent, une section est explicitement dédiée à documenter la transition du DSM-IV-TR vers le DSM-5.rcu.

Formatuer

Dr Stéphane Bouchard, Psychologue

  • Connaître les critères diagnostiques et la phénoménologie du trouble obsessionnel-compulsif, des obsessions et des compulsions;
  • Savoir éviter les principaux pièges du diagnostic différentiel, notamment l’anxiété généralisée, les troubles du spectre TOC et les comportements socialement déviants;
  • Maîtriser l’art d’identifier les comportements d’évitement;
  • Connaître des modèles théoriques décrivant bien la réalité du TOC et des facteurs qui contribuent au maintien de ce trouble;
  • Dégager les facteurs importants pour l’analyse fonctionnelle;
  • Se familiariser avec la notion de doute;
  • Appliquer la restructuration cognitive aux spécificités du TOC, notamment envers la responsabilité exagérée, le perfectionnisme, la fusion pensée-action, l’importance des pensées et les inférences;
  • Appliquer l’exposition in vivo aux différents sous-types (contamination, vérification, agression, collection, etc.);
  • Appliquer l’exposition en imagination aux pensées intrusives;
  • Savoir bien appliquer la résolution prévention de la rechute.